2010 – Equipement de 10 moulins à grains

moulin Ö grains 5

2010 - Equipement de 10 moulins à grains

Afin d’alléger le travail des femmes et permettre la scolarisation des filles qui aident leurs maman dans l’accomplissement des nombreuses tâches qui leurs sont dévolues, il y a,  celle très physique et dévoreuse de temps 3h parjour) qui consiste à concasser les céréales.

L’association décide en 2010 d’équiper 10 villages de Pissila de moulins à céréales à moteur thermique, répartis géographiquement selon un maillage couvrant équitablement l’ensemble du territoire de Pissila. Très vite nous constatons que grâce au gain de temps réalisé (10 minutes au lieu de 3 heures) les mamans libèrent les jeunes filles et les envoient à l’école.

Quelques années plus tard, fin 2016,  nous enregistrons un bon nombre de moulins  à l’arrêt, souvent de petites pannes, mais les personnels (meuniers) n’ont pas été formés, pas plus que les gestionnaires. L’association n’avait pas anticipé la nécessité indispensable de formation initiale.

Nous avons repris l’ensemble, diagnostiqué avec un professionnel, moulin par moulin les pannes, les dysfonctionnements, sollicités des devis de réparation, réuni les autorités, recrutés des meuniers acceptant de se former pour assurer l’entretien de l’outil de travail. Motorisation diesel d’une part et technique de meunerie d’autre part, et s’engageant à assurer l’emploi proposé, nous avons  aussi mis en place une   formation de gestionnaires au sein du comité de gestion créé pour chaque structure. Fin 2017 les moulins ont été réparés et aujourd’hui l’ensemble des moulins est opérationnel, 2 meuniers professionnels indépendants assurent régulièrement une visite sur chaque site, si il est constaté des lacunes ou défaillances d’entretien, de maintenance, ils prodiguent une formation directe sur le terrain, ils sont rémunérés  par le gestionnaire qui prélève les fonds nécessaires  sur les recettes de fonctionnement de la structure payées par les utilisateurs. Un compte de dépôt est ouvert au crédit local, cela permet de régler le remplacement des pièces d’usure, le carburant, et les fluides (huiles) nécessaires au fonctionnement.

Conformément à une convention signée par délibération municipale  entre la Municipalité et l’association et aux termes de laquelle  des engagements ont été pris avec notamment : un  contrôle de gestion générale  assuré en permanence par le responsable financier maire adjoint de la mairie de Pissila lequel a été  expressément   désigné par arrêté du maire  responsable du suivi de toutes les installations réalisées par l’association sur le territoire de la commune depuis 2002..

Le moulin est géré sous la responsabilité du comité de gestion constitué sous statut officiel associatif. Le moulin et son abri est loué par le comité  au meunier, ce dernier paye un loyer au comité; avec les recettes perçues par son travail de meunerie, il s’octroie un salaire, entretien le matériel, paye les consommables et petites réparations, en cas de grosse défaillance qui ne lui seraient pas imputables, le comité assure le financement des réparations.

Le loyer perçu est placé sur un comte de la caisse locale, et le comité peut décider de son utilisation à des fins d’intérêt générale.

Exemple : lors de la construction de l’école de Tibi-Yarcé  le comité a financé la dalle de l’emprise au sol de l’école.

Un petit commerce a été créé a proximité du moulin et de l’école, et  quelques femmes ont créé une association officielle qui leur a permis, grâce a une garantie bancaire de l’association  d’obtenir un microcrédit d’1.000.000 de francs CFA afin de démarrer une activité agricole pour la culture de niébé (haricots) et élevage de chèvres.

Le moulin, l’école, le forage, est des activités commerciales et économiques, c’est la recette d’une sédentarisation des populations rurales et la garantie d’un développement local serein et digne.

Arrow
Arrow
ArrowArrow
Slider

LAYOUT

SAMPLE COLOR

Please read our documentation file to know how to change colors as you want

BACKGROUND COLOR

BACKGROUND TEXTURE